Catégories
Détente Information Société

T’es viré!

Pourquoi j’accepte la marginalisation

On me demande de plus en plus souvent pourquoi je ne me fais pas vacciner contre le virus du moment. Quand la personne qui me pose cette question est un pro-vaccin, j’ai tendance a rapidement être blasé par la tournure que prend la discussion. D’abord je n’ai aucune envie de persuader les autres qu’ils ne devraient pas se faire vacciner et ensuite je n’ai aucune envie de répéter sans cesse les mêmes arguments à ceux qui voudraient me persuader que je devrais le faire. Je vais exposer ici les raisons qui ont forgé mon opinion une bonne fois pour toutes. Ensuite je donnerais le lien vers cet article aux donneurs de leçons.

Je ne vais pas me voiler la face, la raison principale est que je m’oppose par principe à ce qu’on souhaite m’imposer. Ensuite je cherche les arguments qui vont dans mon sens. C’est peut-être stupide, mais j’ai au moins le mérite de m’en rendre compte.

Ensuite je fais preuve de bonne foi, si en pesant le pour et le contre il s’avère que ce que l’on souhaite m’imposer est légitime ou bénéfique, j’obtempère. Le meilleur exemple est sans doute l’obligation du port de la ceinture de sécurité que je mets désormais bien volontiers sans avoir l’impression d’y être contraint –et pourtant-.

Les dirigeants qui ont pour objectif de voir la population se faire vacciner n’ont pas pris le bon chemin. En général ils savent manipuler l’opinion publique pour que les individus pensent faire des choses de leur plein gré, ce n’est pas le cas cette fois-ci. –Sont-ils moins machiavéliques qu’ils ne l’étaient, n’ont-ils pas disposé de suffisamment de temps ou le peuple devient-il de plus en plus perspicace? Sans doute un peu des trois-. Beaucoup parmi ceux qui se font vacciner ne le font plus par conviction mais parce qu’ils cèdent au chantage. Ce n’est pas la peur du virus mais le besoin de se voir restituer certaines libertés qui motive. Cela n’a pas pris sur tout le monde malgré tout et l’obligation indirecte est maintenant une réalité.

Marche ou crève.

Céder à un premier chantage, c’est céder au second, puis au troisième… Ainsi, l’on bouclera la boucle.

Ahmed Khiat

Une autre raison à ce refus est que j’en ai assez de ne pas m’affirmer et de laisser la société changer en faisant comme si je n’étais pas concerné. Ce que certains admettent reconnaître comme opinion publique n’est de mon point de vue que l’opinion des médias Mainstream et indirectement celle des Zélites. Le port du masque en extérieur a été pour moi une révélation. La majorité était contre mais ceux qui étaient pour –cette grande minorité– se permettaient d’exprimer haut et fort leurs convictions avec une arrogance dérangeante. Je souhaite assumer mon point de vue avec les conséquences que cela aura –elles seront nombreuses puisque j’écris ces mots le 12 juillets 2021 à 20h37, notre président de la république vient d’annoncer la couleur. Petite pensée pour MN, j’étais bien réaliste et non pessimiste –

Le monde est contaminé par le plus périlleux des virus, celui de la pensée unique

Patrick Louis Richard

Maintenant, place aux raisons techniques, celles qui servent ma paroisse. Le hasard a voulu que, peu de temps avant l’arrivée du virus, j’hésite longuement concernant la vaccination de mon enfant suite à la décision de passer le nombre de vaccins obligatoires de 3 à 11. Nous avons accepté puis quelques semaines plus tard j’apprenais la trahison de notre ministre de la santé. Je regrette depuis ce choix. Entre-temps rien n’a changé. Il est interdit d’examiner des solutions alternatives pour combattre le virus – Plitidepsine, hydroxychloroquine, ivermectine, tests sérologiques-. Les lobbys ont pignon sur rue et personne ne fait rien pour que justice soit faite. Que le ménage soit fait et je me ferai vacciner –trois fois s’il le faut-.

Où commence le mystère finit la justice.

Edmund Burke

Enfin, je me sens obligé de me justifier pour mes proches. Ceux qui ne me comprendront pas et qui finiront par me demander pourquoi « je m’inflige » –ce qui est totalement faux- une telle exclusion sociale alors que ce vaccin n’est pas clairement nocif. J’accepte l’exclusion, non pas à cause de ce qu’on pourrait m’injecter, ni même parce que les lobbys n’ont plus à se cacher. Je le fais –et j’espère bien tenir boncar nous savons ce qui arrivera à la génération qui suivra celle qui aura laissé un état autoritaire naître. Je ne crains pas d’être affublé de tous les noms –complotiste, imbécile, rageux…– en affirmant que le plus gros problème de notre société à ce jour n’est pas sanitaire. Le mensonge, l’autoritarisme, et l’écologie sont bien plus préoccupants.

Ceux qui peuvent vous faire croire à des absurdités peuvent vous faire commettre des atrocités.

Voltaire

4 réponses sur « T’es viré! »

expression : se faire une religion de.. qui pour m’aider? toi, Bigard, Macron..
citation de Voltaire à méditer.
Ce monde est angoissant, comme dit Cyril Hanouna

J'aime

Le lien de cet article va me servir! Je lis là une bonne partie de ce que je me force à répéter depuis quelques jours…
Ce qui est marquant est que les gens demandent pourquoi, et après te contre argumentent alors que l’on connaît leurs raisons et ne cherche en aucun cas le débat…

Merci pour cet article et comme toi j’espère tenir bon mais me sens craquer plus rapidement…

Aimé par 1 personne

Répondre à Gidi Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s