Catégories
informatique Société

La pierre à l’édifice

L’informatique, un modèle de gratuité.

Militant –sur canapé^^– du partage et de la gratuité, je suis particulièrement attentif à ce qui existe dans le secteur du numérique. Il existe certainement d’autres domaines plus tangibles mais chaque chose en son temps. Vous trouverez dans cet article, non seulement quelques infos sur ce qui est librement à votre disposition mais aussi des initiatives qui ne pourront aboutir que grâce à votre aide! – ou celle des autres -. Pour ceux qui ne le savent pas encore, ce site s’adresse aux néophytes, une sorte de vulgarisation de la geekerie. Gros barbus tapoteurs et Geekettes à lunettes, tracez votre chemin – ou pas -. Débutants et utopistes, ce sera peut-être la découverte d’un nouveau pan social.

Les moteurs de recherches. Google, Yahoo, Bing etc dominent la concurrence haut la main. Je ne suis pas un anti-Google, il mérite sa place de leader, pertinence des réponses et sécurité des résultats proposés font de lui une valeur sûre. Il faut tout de même faire attention à ce géant qui, maintenant qu’il est en place, se permet un comportement dont l’éthique laisse à désirer. Il existe des alternatives également gratuites qui marchandent leurs utilisateurs de façon bien plus respectables: Qwant qui a commencé du mauvais pied semble avoir finalement écouté les critiques. DuckDuckGo est lui aussi axé sur le respect de votre vie privée. Si vous choisissez un moteur de recherche alternatif par défautPour rechercher Ikéa, météo, traduction, etc…-cela ne vous empêche pas de continuer d’utiliser les plus classiques pour les recherches pointues –comment s’épiler les poils du nez sans pleurer-. Les navigateurs internet sont très bien conçus et vous permettent de faire cela en seulement UN clic supplémentaire, la perte de confort vaut peut-être la peine d’aider ceux qui ont besoin que vous utilisiez leurs services –gratuits– pour empêcher un monopole dangereux.

La bureautique. Que ce soit pour du traitement de texte, un tableur ou une présentation, Libre Office fera l’affaire. Contrairement aux idées reçues il vaut largement Microsoft Office pour la plupart des utilisateurs. Professionnels de la gestion, de la comptabilité ou scientifiques auront peut-être des arguments valables pour dire le contraire. Pour les autres le seul argument valable sera que la compatibilité entre les documents fournis par Microsoft et Libre Office n’est pas toujours au rendez-vous. Le fait de rendre volontairement un produit incompatible avec les concurrents qui cherchent la compatibilité prouve que l’intérêt de l’utilisateur n’est pas l’objectif premier. –Tiens! J’ai perdu mon adaptateur Apple. … non je déconne.– En choisissant votre logiciel, vous prenez parti dans une guerre.

La nourriture. Beaucoup de monde connaît Yuka, l’application qui vous permet de savoir un tas de choses sur le contenu d’un produit alimentaire en scannant son code barre avec votre téléphone. L’initiative est bonne puisqu’il s’agit de faire attention à la qualité des produits industriels que nous consommons –à défaut de pouvoir s’en passer-. Il existe un projet libre similaire: Open Food Facts. La grosse différence avec Yuka est que sa base de donnée est faite par et pour sa communauté –ouverte à tous-. L’influence des lobbys est limitée. La gratuité de la base de donnée prouve que ce projet est ouvert à la concurrence collaboration. L’appli est simple d’utilisation.

La navigation GPS. Cela fait un petit moment déjà qu’il n’est plus nécessaire de s’acheter un GPS –ou de prendre cette option hors de prix et sans mise à jour sur son véhicule-. Les téléphones sont là pour vous guider gratuitement. Google Map et Waze dominent ce secteur. Comme d’habitude une alternative bien plus éthique et bien moins connue existe: OpenStreetMap. Il existe un tas d’applications qui utilisent cette base de donnée, OSMand en est une des plus complètes. Pour ce qui est de participer à la cartographie de la planète –ou de vos régions– le site OpenStreetMap est la pour ça, mais également des applications qui facilitent la tâche pour que tout le monde puisse participer, comme StreetComplete par exemple.

Il existe un tas de domaines similaires qui sont basés sur leurs communautés pour proposer la gratuité: Musique, cinéma, modélisation 3D, domotique, littérature, encyclopédie, anonymisation etc. Tout ce qui est accessible par un écran. –Je suis dispo pour vous aiguiller sur un sujet qui vous intéresse-. Le monde du numérique a été précurseur mais je sais que cela existe également dans la « vraie vie », notamment dans l’agriculture. L’aberration des graines non reproductibles et de la législation qui l’accompagne ont éveillé la résistance de ce côté là.

J’espère que cet article vous donne envie de profiter de ces services mais également de participer à leurs développements. Une des choses les plus simples pour commencer est de faire connaître ce qui existe à son entourage, comme je viens en partie de le faire. Si vous avez des pistes n’hésitez pas à partagerMécanique, électronique, bâtiment, etc-.

L’anti-capitalisme ne me semble pas très prometteur. La Pro-gratuité est certainement plus positive. Reste à savoir si l’utopie saura gagner des cœurs.

4 réponses sur « La pierre à l’édifice »

Super Article Gidi! Vraiment intéressant et riche en découvertes, (Libre Office !!!!). Je ne connaissais pas non plus OsmAnd, je vais essayer. Pour le moment, j’utilise beaucoup « Maps.me ». Je ne sais pas si cette app est très éthique, mais en tout cas, elle vraiment précise, surtout à l’étranger, là où la voiture Google ne va pas 😀 !

Il est vrai qu’on a tous tendance à suivre ce que fait la Masse, et surtout si cela respecte la Loi du “moindre effort”. Google, Microsoft etc vivent de notre inexpérience, alors pourquoi télécharger DuckDuck Go, si quand j’achète un téléphone j’ai Chrome par default, gratuit et que tout le monde l’utilise…

Si tu n’as pas déjà abordé le sujet, j’aimerais bien que tu développes sur les alternatives aux logiciels de visio habituels (zoom, teams etc). En quelques mois, on a été envahi, et obligé de les utiliser…Pour apprendre au final, que ZOOM n’est pas du tout sécurisé…. Encore une fois, on est perdu!

A bientot !

J'aime

Merci!
Hahaha… Chrome… issu du libre Chromium et revue à la sauce Google, ce n’est pas les articles qui manquent sur internet pour trouver de bonnes raisons de ne jamais utiliser ça 😉
Pour Maps.me je ne sais pas si c’est bien, par contre ils utilisent la base de donnée de OpenStreetMap! raison de plus pour toi aussi d’y participer^^. Pour ce qui est de tester OSMand je te conseille en tant que passager la première fois, il y a quelques réglages à faire et une ergonomie à prendre en main.
Il y a beaucoup d’appli que je n’ai pas cité pour rester dans l’idée de survol du sujet, pour ne pas plomber les néophytes, le but étant plutôt d’intéresser sur ce sujet et d’extrapoler un peu sur la gratuité et ses possibilités.
Pour la visio je préfère Jitsi qui est très simple d’utilisation:
https://jit.librosphere.org/
https://jitsi.org/
Pour les messages: Signal, sinon il paraît que Telegram est pas mal non plus.
@+

J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s