Catégories
Comportement Philo Société

L’importance des mots

Source de bien des maux

En société, l’interaction entre individus est obligatoire, le dialogue est nécessaire pour échanger. Sur les plans matériels, intellectuels, spirituels ou sentimentaux… tous les domaines sont impactés par le choix des mots que nous utilisons, que ce soit à l’oral, à l’écrit ou en pensée. La façon dont nous nous exprimons ou dont nous raisonnons a un impact significatif sur le déroulement de nos vies.

D’un certains point de vue, tout n’est que narration. De l’Histoire, aux histoires, en passant par les explications des sciences, rien n’est exposé sans passer par une formulation subjective qui de près ou de loin s’éloigne de la réalité absolue inaccessible à l’Homme. Toute description d’une même chose peut varier d’un individu à l’autre. Les plus férus de méditation affirment sentir les choses sans passer par une phase analytique. Il s’agit d’un concept qui par définition, ne s’explique pas.

La PNL, je l’évoque souvent. Il ne s’agit pas seulement d’une méthode Coué améliorée mais d’une hygiène de vie. S’interdire certains automatismes et en favoriser d’autres, le conscient s’imposant à l’inconscient. Pour ce qui est des tiques de langage, votre entourage vous le fera certainement remarquer, ça me saoule ou autre j’en peux plus sont par exemple assez courant. Pour ce qui est des tiques de pensée, le principe est le même, la différence est qu’il faut trouver seul quels automatismes sont en place. Chercher l’objectivité en chassant le pessimisme et en n’abusant pas de l’optimisme est un exercice intéressant.

Peser ses mots avant de s’exprimer est bénéfique pour plusieurs raisons. D’abord d’un point de vue personnel, cela évite d’être trop influencé par ce qui nous entoure, qu’il s’agisse de propagande ou de manipulateurs, prendre le temps de la réflexion avant d’assimiler voir de faire circuler une information permet d’influencer les idées de masses, un re-tweet ou un pouce en l’air ne sont pas si anodins qu’il paraît. Ensuite d’un point de vue plus altruiste, cela implique de réfléchir à comment ce qui va être dit va être interprété, il faut se mettre à la place des autres, il s’agit là aussi d’un exercice intéressant.

Mal peser ses mots, c’est appesantir les maux

Gilles Abadie

Quand on pèse ses mots, bien souvent on peut commettre l’erreur de croire qu’un petit mensonge peut faciliter la vie. Dés l’enfance nous mentons, l’éducation nous apprend que cela est mal, puis finalement… pas forcément… papa Noël et petites souris si vous nous écoutez… . Le mensonge est banalisé et on finit par croire que mettre une annonce sur le bon coin nécessite quelques arrangements avec la réalité, que la vente d’un bien immobilier peut justifier de cacher de mauvais côtés quitte à décevoir un acheteur. Si ce n’est pour nuire aux autres cela peut aussi sembler nécessaire pour se protéger … oui Mr l’agent je certifie sur l’honneur que j’ai fait une attestation de sortie pour une bonne raison.

Qui vole un œuf vole un bœuf

Proverbe

La politique est la première concernée par l’importance de la transmission d’idées, de concepts… d’objectifs communs. Dans ce domaine l’importance des mots est plus forte qu’ailleurs. Celui qui saura comment faire fonctionner la cité mais qui ne saura pas comment l’expliquer n’a aucune chance d’être suivi. Celui qui explique comment faire mais qui ne joint pas les actes aux paroles n’en aura pas plus. Nous pouvons en faire une conclusion simple mais qui n’est pas appliquée pour d’obscures raisons: Le mensonge devrait disqualifier tout candidat à la direction. Personne ne devrait suivre un menteur avéré.

Le mensonge et la crédulité s’accouplent et engendrent l’opinion

Paul Valery

S’imposer de ne jamais mentir peut paraître utopiste. Ceux qui sont prêt à essayer se rendront compte que bien que cela soit très difficile dans notre société, il s’agit certainement d’une des clés dont nous avons besoin pour nous assumer.

4 réponses sur « L’importance des mots »

Merci pour tous ces bons mots partagés ! Un régal à lire…
 » Le mensonge et la crédulité s’accouplent et engendrent l’opinion,
Paul Valery » trop fort ! tu les sorts d’ où ?
Est ce que les mots servent à exprimer notre pensée ou bien notre pensée se construit elle avec les mots que nous avons ? Est ce que sans les mots, l’ expression de notre pensée se limite à nos besoins immédiats et à notre champ d’ action ? Et si les mots sont vidés de leur sens ou travestis, que pouvons nous penser ? D’ où l’ importance de lire et d’ écouter pour prendre le temps de construire une pensée cohérente afin de pouvoir communiquer en société sans devoir peser chaque mot … vivement un article sur tes sources de lecture 😉

J'aime

Au risque de décevoir, je pioche mes citations sur internet, je n’ai pas une culture suffisante pour m’en tenir aux auteurs que je connais. Beaucoup de questions auxquels je n’ai pas la prétention de pouvoir répondre. Je suis ravis de voir que mon article en pousse certains à s’interroger sur des questions qui m’intéressent. Pour mes sources de lecture, je partage la culture générale dans les articles -l’alternative-, pour les livres à proprement parler, ils sont le plus souvent sujet à la controverse, je ne les partagerai pas sur ce blog afin de garder une ligne de conduite que je m’impose.

J'aime

T’as une bonne pioche ! Je ne m’ attendais pas à ce que tu connaisses toutes ces citations de mémoire, je voulais juste souligner le travail de sélection des illustrations qui laisse entrevoir celui de la rédaction: tu te moques pas de nous !

J'aime

Répondre à totoshe Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s