Catégories
Comportement

Le silence est d’Or

C’est ceux qui en parle le plus qui en font le moins

CooocooricooOOO! Le coq, emblème de la France, trouve son origine il y a bien longtemps. Aujourd’hui les temps ont changé et ce symbole semble parfait pour illustrer le cliché qui colle aux Français : Nous aurions une grande gueule…

Savez-vous pourquoi les Français ont choisi le coq comme emblème? C’est parce que c’est le seul oiseau qui arrive à chanter les pieds dans la merde!

Coluche

Certains diront qu’il n’y a pas de fumée sans feu. Pourquoi pas? Possible qu’une bonne partie d’entre nous l’ouvre un peu trop. Cela reste du cliché et chacun pourra se faire une idée concernant son cas personnel. J’avoue qu’il m’arrive parfois de me dire un peu trop tard que j’aurais mieux fait de me taire. Il y a un temps pour chaque chose. Alors comment distinguer les moments où il est préférable de tourner sept fois sa langue dans sa bouche?

Trouver le juste milieu entre trop parler ou pas assez est délicat. Celui qui est renfermé sur lui même, timide ou pas assez cultivé pour tenir une conversation mettra rapidement son entourage mal à l’aise, peut-être même plus rapidement que celui qui parle sans cesse, n’écoute pas et étale sa science. De ce que je peux observer, il y a beaucoup plus de gens qui parlent trop que de gens qui ne parlent pas assez.

J’ai repéré quelques comportements qui introduisent des discours creux, des dialogues de sourds ou autres balivernes, qui indiquent qu’il est tant d’écouter plutôt que de parler.

  • Lors d’un échange sur des points de vues différents, quand le niveau de la voix commence à augmenter.
  • Lors d’un argumentaire, la répétition … il s’agit souvent d’auto-persuasion –Ou d’un mec bourré
  • La prise de parole uniquement pour briser un silence gênant, très difficile de trouver une accroche pertinente.
  • L’humour. Il s’agit parfois d’un mécanisme d’auto-défense, une esquive, une façon polie de dire tais-toi on ne sera pas d’accord si on parle sérieusement. Il faut savoir le repérer.
  • Quand on se rend compte que celui qui discute avec nous répond à côté, il peut avoir mal compris mais le plus souvent il n’a pas écouté ou ne veut pas entendre. Inutile d’être deux dans ce cas là.
  • La provocation, le pic, l’agression, la méchanceté qui attendent votre retour avec impatience… le silence sanctionne l’insolence.

Exutoire, voilà ce qui me vient à l’esprit à chaque fois que j’entends ou lis des plaintes sempiternelles sur tout ce qui ne va pas. Alors bien sûr il est nécessaire d’évacuer tout ce que la société nous impose: frustration, colère, indignation… Mais est-ce bien raisonnable de rester dans cette habitude de refoulement? Gueuler devant la télé, s’indigner entre collègues à l’apéro ou à la pause café, dénoncer sur les réseaux sociaux – ou dans un blog^^– … Inutile de critiquer notre organisation si nous n’agissons pas.

Ce n’est pas moi qui vais prétendre pouvoir nous sortir du bourbier dans lequel nous sommes, je n’ai pas la fibre politique et je suis assez individualiste –comme beaucoup de monde-, mais je sais que chacun pourra faire ce qu’il peut à condition d’agir. Je crois également que plus on parle d’une chose sans agir, plus le risque de ne jamais agir s’accroît.

Si on n’avait pas perdu une heure et quart, on serait là depuis une heure et quart

Johnny – Le Paris-Dakar

Savoir quand parler et quand se taire c’est un peu comme savoir quand réfléchir et quand agir.

Une réponse sur « Le silence est d’Or »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s